Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

Taux fixe ou taux variable... que choisir pour son crédit ?

Taux fixe ou taux variable... que choisir pour son crédit ?

Lorsque vous contractez un crédit hypothécaire, vous avez le choix entre 2 formules de crédit: à taux fixe ou à taux variable. Quel est le taux le plus intéressant ? Cela dépend évidemment du contexte et de la situation de chacun… On fait le point sur les avantages et inconvénients de chaque formule.

Source: Logic-Immo CBC

La certitude du taux d'intérêt fixe


Bien connu pour son aspect sécurité, le taux fixe implique que le souscripteur connaît la somme mensuelle et totale à rembourser sur une période déterminée lors de la signature du crédit hypothécaire. En d’autres mots, si vous optez pour une formule à taux fixe, votre taux sera fixé au début de votre crédit hypothécaire et ne changera plus par la suite, quel que soit l’évolution des taux.

Quand opter pour un taux fixe?

Si le taux est bas au moment où vous contractez votre crédit, le taux fixe peut être avantageux, surtout si vous pensez qu’il risque de monter. Dans ce cas, vous continuerez à bénéficier de votre taux en dépit de la hausse générale.

Avantages d’un taux fixe

Chaque mois, votre taux et donc le montant à rembourser reste inchangé et ce jusqu’à la fin du crédit, que la durée soit de 15, 20 ou 25 ans. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises. Un taux fixe facilite également la planification de vos autres dépenses. Vous jouez donc la carte de la sécurité.

Inconvénients d’un taux fixe

Si, contrairement à vos attentes, le taux du marché baisse, vous ne pourrez pas en profiter. Par ailleurs, les taux fixes sont généralement moins avantageux que les taux variables car c’est la banque qui prend tous les risques.

Le taux d'intérêt variable: un risque calculé


Un taux variable est un taux qui est revu régulièrement, selon une fréquence prédéterminée appelée périodicité (tous les ans, trois ans, cinq ans,…). Cela peut jouer en votre faveur en cas de baisse des taux, mais aussi en votre défaveur en cas de hausse. Le moment exact de la révision du taux est défini dans la formule tarifaire.

Quand opter pour un taux variable?

En cas de baisse des taux, vous allégez les intérêts que vous payez sur votre crédit. C’est la raison pour laquelle cette formule est surtout choisie quand les taux sont élevés, avec l’espoir de les voir baisser pendant le remboursement de votre crédit.

Avantages d’un taux variable

Avant toute chose, sachez qu’un taux variable peut monter ou baisser jusqu’à une certaine limite: la hausse ne dépasse pas le niveau fixé au préalable. La baisse est limitée de la même manière. La marge de hausse ou de baisse est appelée marge de fluctuation.
En cas de variation des taux d’intérêts, il existe un plancher un « cap » (plafond en anglais) et un « floor » (plancher dans la langue de Shakespeare) qui sont là pour limiter la baisse ou l’augmentation des taux d’intérêts. Selon la loi, la hausse des taux d’intérêts est par ailleurs plafonnée pendant trois ans : jusqu’à 1% les deux premières années et jusqu’à 2% la troisième année. De cette manière, les emprunteurs sont à l’abri d’augmentations trop importantes durant les premières années du prêt.  Enfin, le loi prévoit que le taux peut, au maximum, doubler. Ainsi, si l’emprunteur signe un taux variable à 1,40%, celui-ci n’ira jamais au-delà des 2,80%, ce qui représente un taux compétitif lorsqu’on regarde l’évolution des taux ces dix dernières années.   

Si vous optez pour un taux variable, les banques prévoient une flexibilité supplémentaire qui est ce qu’on appelle un crédit accordéon. Lorsque vous souscrivez à un crédit avec un taux d’intérêt variable, la charge mensuelle augmente ou diminue en cas de hausse du taux. En optant pour le principe de l’accordéon, on traduit les adaptations du taux d’intérêt dans une adaptation de la durée sans que la mensualité ne change. Ainsi, une baisse des taux d’intérêts se traduira par une réduction des mensualités et non du montant de celles-ci.

Enfin, notons que le grand avantage d'un tel crédit est qu'il sera toujours moins cher, surtout au début. Et vous serez même comblé(e) si les taux baissent considérablement pendant la durée de votre crédit.

Inconvénients d’un taux variable

Si les taux du marché montent, vos mensualités augmenteront après la révision de taux.

Comment savoir quelle est la meilleure formule?

Etant donné que les taux sont bas actuellement, nous sommes tenté(e)s de foncer vers un taux d'intérêt fixe. Ainsi, ces dernières années près de neuf emprunteurs sur dix ont opté pour un taux d'intérêt fixe ou pour un taux d'intérêt que l'on ne pourra adapter qu'après une période minimale à taux fixe de dix ans.

Pourtant, nous ne pouvons pas immédiatement oublier le taux d'intérêt variable. Le législateur vous protège contre des fluctuations trop importantes… dans le pire des cas, le taux variable deviendra deux fois plus élevé. Il est ainsi aisé de calculer le montant maximal que vous devrez payer et comparer la différence à terme avec un crédit fixe, généralement plus élevé.
À noter que si vous optez pour une formule variable, tenez toujours compte de la charge d’intérêts future maximale et assurez-vous de pouvoir supporter une charge mensuelle plus élevée, en cas de hausse du taux.

Découvrez l'équipe - Samantha

Découvrez l'équipe - Samantha

Faut-il opter pour un taux fixe ou un taux variable?

Faut-il opter pour un taux fixe ou un taux variable?