Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

Accord conclu en un clic !

Accord conclu en un clic !

La signature de contrats immobiliers en ligne : une nouvelle opportunité rendue possible grâce au numérique.

Sources : Trends tendances, l’Echo & Sudinfo

 

Gain de temps, suppression des déplacements et économies de papier, voilà les quelques avantages qu’offre la signature électronique. À l’avenir elle s’appliquera aux accords de vente et de location.

En effet, vendre une maison de manière entièrement numérique, sera désormais possible. La preuve, la première vente (fictive) de ce genre a eu lieu à Gand, la semaine dernière. À l’origine de cette petite révolution? Un bureau immobilier et le SPF Finances qui, en collaboration, ont créé une plateforme permettant aussi bien aux locataires qu’aux acheteurs de signer des contrats immobiliers en ligne. Ce changement ne s’étend toutefois pas aux actes notariés pour lesquels la signature traditionnelle reste d’application.

 

Un grand pas en avant

Bien que le numérique soit déjà bien implémenté dans de nombreux secteurs, celui de l’ immobilier traînait encore la patte. Cette avancée représente donc un grand pas en avant pour les agences comme les futurs acquéreurs, facilitant ainsi la vente et location des biens. Cette plateforme leur offre en effet plusieurs possibilités. Parmi celles-ci : la recherche du bien, le téléchargement, la lecture et la signature du compromis de vente, la conclusion d’accord entre locataires et propriétaires, etc.

 

Home « clic » home

Pour y parvenir, quoi de plus simple que de vous équiper d’une carte d’identité électronique, et le tour est joué. Bien évidemment, ce processus numérique nécessite un certain encadrement juridique. Comme le précise Alexander De Croo, ministre de l’Agenda numérique : “Nous avons clarifié la loi pour rendre cela faisable”.

 

De plus, la numérisation comporte plusieurs limites dont le fait qu’elle ne puisse s’appliquer à l’ensemble des opérations. En effet, pour la signature de l’acte de vente, les différentes parties (vendeur(s) et acheteur(s)) devront toujours se réunir physiquement chez le notaire de l’acquéreur. La disparition des notaires n’est donc pas prévue pour tout de suite. Ces derniers restent des acteurs primordiaux dans le processus d’achat et de vente. Ils garantissent en effet le respect et la bonne application de toutes les obligations légales ainsi que des exigences administratives.

La seconde limite est, quant à elle, de nature générationnelle et sociale. En effet, ce gain de temps et les possibilités offertes par la plateforme ne bénéficieront qu’aux personnes disposant d’une connexion internet, tandis que les autres devront s’en tenir à la méthode traditionnelle.

Alors que pensez-vous de l’idée? À vos souris ou à vos bics? À vous d’en juger.

 

Succession: tout ce qui change le 1er septembre

Succession: tout ce qui change le 1er septembre

C'est désormais possible d'acheter un appartement entièrement sur Internet !

C'est désormais possible d'acheter un appartement entièrement sur Internet !