Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

Estimez le prix de votre bien

Estimez le prix de votre bien

Le prix... le nerf de la guerre de toute vente (immobilière ou non). Vous pensez mettre en vente votre bien mais ne savez pas vraiment combien en demandez ? Télécharger notre Ebook ou faites appels aux techniques des experts immobilier !

 

Lors de la fixation de votre prix, il est important de ne pas tomber dans certains travers : 

Faire ses calculs sur base de son achat futur: le prix de votre prochain bien ne doit en aucun cas dicter le prix du bien que vous mettez en vente.  

Ne pas être suffisamment objectif et ne pas prendre le recul nécessaire pour pouvoir correctement appliquer les méthodes de comparaison: il faut pouvoir être capable de tenir compte de tous les éléments qui caractérisent votre bien, les positifs comme les négatifs.

Évaluer son bien sur base du prix d’annonce d’un bien similaire: Le prix d’annonce n’est pas égal au prix de vente : il est généralement un peu plus élevé que la valeur réelle du bien, afin de laisser une marge de négociation au propriétaire.

 

Pour évaluer son bien, il faut prendre en compte 2 éléments capitaux:

  1. La brique, qui est immuable et qui possède une même valeur où qu'elle soit, susceptible d’une première comparaison

  2. La localisation, c’est à dire l’emplacement du terrain, qui change d’un pays à l’autre, d’une région à l’autre, d’une commune à l’autre, d’une rue à l’autre, etc.

 

Mais concrètement... comment calculer le prix du bien ?

L’estimation du prix de vente consiste à réaliser une COMPARAISON. Pour arriver à un montant le plus proche de la réalité du marché possible, les experts compilent généralement plusieurs méthodes:

  1. Détermination de la valeur vénale par estimation du coût de remplacement déprécié : cette méthode consiste à calculer le prix de remplacement, c'est  dire la reconstruction du bien, multiplié par le coefficient de vétusté du bien. 

  2. Détermination de la valeur vénale selon la méthode du coût de capitalisation des revenus (rendement/investissement) : cette deuxième technique consiste à prendre comme base de calcul le revenu potentiel du bien que l’on pourrait envisager sur le marché. On se base dans ce cas sur le revenu locatif réel (s’il est disponible) ou sur un revenu locatif potentiel (si le bien n’est actuellement pas loué).

  3. Détermination de la valeur vénale par la méthode du discounted cash flow: il s’agit d’une méthode qui part du principe qu’un bien ne vaut pas pour ce qu’il est mais uniquement pour les flux futurs de trésorerie qu’il est capable de générer. 

  4. Détermination de la valeur vénale selon la méthode du coût des points de comparaison sur les derniers mois : cette dernière technique va permettre de déterminer le prix de vente d’un bien, en le comparant aux biens similaires vendus dans le même secteur.

 

 

Vous êtes perdu ? Pas de panique, ces techniques sont très spécifiques... On vous explique tout dans notre Ebook, téléchargable gratuitement. 

Et si vous souhaitez plus de conseils, contactez nos conseillers
au 02 318 62 66 ou sur info@weinvest.be

Découvrez l'équipe We Invest - Camille

Découvrez l'équipe We Invest - Camille