Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

Comment se dessinera l'appartement de demain

Comment se dessinera l'appartement de demain

Source: Trends

Le monde change. Nos modes de vie aussi. Familles monoparentales ou recomposées, travail nomade,… Mille et une raisons font que l'appartement d’hier ne correspond plus aux besoins de demain. Ces modifications sociétales poussent les promoteurs à réfléchir différemment l’appartement afin de s’approcher le plus possible aux exigences futures. Mais à quoi ressemblera “l’appartement-type” à l’avenir ?

On peut s’étonner du manque de réactivité du secteur de l’immobilier dans un monde où le changement se constate tous les jours. La nature même du secteur rend ses innovations plus lentes, mais pas impossibles: le développement d'un projet peut prendre des années, mais face à des usages et des clients qui vont de plus en plus vite, il est nécessaire d'anticiper le développement des quartiers de demain.

En matière de logement, 2 révolutions importantes se sont succédées ces dernières années : la volonté de diminuer les impacts négatifs de la mobilité et de l'étalement urbain, et l'arrivée du passif (depuis 2015 de nouveaux standards PEB plus ambitieux s’appliquent aux constructions neuves, visant à obtenir le niveau ultime d'isolation afin de rattraper notre retard et nous préparer à la norme européenne Nearly Zero Energy, qui entrera en vigueur en 2021). Parallèlement, les spécialistes évoquent 5 évolutions majeures qui se profilent et influenceront notre habitat dans les prochaines décennies:

1. Des appartements de plus en plus petits

Les appartements neufs sont de plus en plus petits et cette évolution devrait encore s'accentuer à l'avenir, au vu de l'augmentation du nombre de personnes isolées, de familles monoparentales et de la hausse de la charge financière que représente un logement. Même si les promoteurs se heurtent aux règlementations délimitant la surface minimale des pièces (20m2 de living, 8m2 de cuisine et 14m2 pour la chambre principale) on peut s’attendre à un réduction de la superficie des appartements.
En 1990, un appartement neuf faisait en moyenne 170m2. Il n’en fait plus que 73m2 en 2016 et serait amené à ne mesurer que 65m2 en 2025. Cette diminution de la taille des logements devrait rendre le marché plus accessible à tout un chacun.

Cette évolution prend également une autre tournure avec la diminution des espaces personnels privatifs au profit d'espaces destinés à la communauté. Les logements seront à l’avenir participatifs, avec davantage de parties communes, comme dans le secteur du travail, où l’on voit fleurir de plus en plus d’espace de coworking. On remarque en effet que la propriété n'est plus prioritaire auprès de la nouvelle génération qui cherche avant tout l’accès à des services. En d’autres mots, les logements seront plus compacts avec en parallèle des espaces rendus disponibles à une communauté (mutualisation des parkings, buanderie, terrasses, salon, salles de sport, etc.)

  L  a propriété n'est plus prioritaire, la nouvelle génération cherche avant tout l’accès aux services

La propriété n'est plus prioritaire, la nouvelle génération cherche avant tout l’accès aux services

2. Des appartements connectés

L'appartement de demain sera ultra-connecté afin de faciliter la vie de ses occupants, avec un habitat plus intelligent, moins énergivore et plus confortable à vivre. Les principales avancées concernent le pilotage centralisé, personnalisé et à distance, de fonctions liées à l'habitation. Vous pourrez à l’avenir, par le biais d’une seule et même application installée sur votre smartphone, couper le gaz, augmenter la température, ouvrir les stores, faire préchauffer le four voire même commencer à vous faire couler un bain. Outre la facilité qu’offre ce type de pilotage, cela permettra aussi à ses utilisateurs de réaliser d'importantes économies énergétiques.

Si aujourd’hui les prix restent encore un frein pour un développement à grande échelle auprès des particuliers, on s’attend à ce que la majorité des promoteurs suivent cette tendance, dès que ces technologies deviendront plus accessibles.

Googlehome.jpg

 

3. Des appartements modulables

L'adaptabilité et la modularité des appartements ne devraient cesser de se développer à l'avenir. Une conséquence des métamorphoses fréquentes et courantes des cellules familiales, qui, au gré des naissances, séparations et remariages, voient leur taille doubler ou se réduire. La solution: des appartements modulables, selon l'évolution de la vie de ses occupants, grâce à des cloisons coulissantes ou encore des cloisons amovibles à bas coût.

Autre piste de réflexion en France, où les promoteurs développent déjà des appartements adaptés aux tranches de vie de ses occupants: il y est possible d’acheter un appartement d'une chambre et un studio. Ce dernier est mis en location, jusqu'au moment où la famille s'agrandit.

 L'adaptabilité et la modularité des appartements est amener à se développer à l'avenir

L'adaptabilité et la modularité des appartements est amener à se développer à l'avenir

4. Des appartements plus mixtes

Les immeubles à appartements de style ‘cage à poules’ ont vécu. Désormais, un immeuble se doit d’être multifonctions. Finis les ghettos de bureaux et les quartiers résidentiels qui ne s’illuminent qu’à partir de 18h. Fini également d'ériger des bâtiments au milieu de nulle part, les immeubles se veulent de moins en moins déconnectés de leur environnement. Dans le futur, les promoteurs seront de plus en plus amenés à mêler le logement à des bureaux ou des surfaces commerciales. On mixera aussi davantage les classes sociales ainsi que les générations afin de renforcer la cohésion sociale et éviter les zones ghetto dans des villes de plus en plus denses.

5. De nouveaux matériaux

Nous évoluons vers une économie circulaire où les produits sont recyclés à la fin de leur vie et réutilisés comme matière première. Un phénomène qui devrait s'accentuer à l'avenir, notamment dans la construction avec des consommateurs de plus en plus demandeurs d’une approche durable et environnementale pour leurs logements.

Autre évolution : l’utilisation de plus en plus fréquente du bois dans la construction. Matériel durable et écologique, il permet aussi davantage de flexibilité en matière de construction. Certains promoteurs des plus novateurs parlent même de construction en bambou, comme alternative à l'emploi d'autres matériaux.

 

On peut se questionner par rapport aux délais avant que ces innovations ne viennent bouleverser notre manière de vivre. Les observateurs s’accordent à dire que ces mutations devraient voir le jour plus rapidement que prévu et que certaines d’entre elles s’appliquent déjà actuellement dans certains projets neufs avec une évolution qui se fera naturellement. Comme la fermeture automatique des portes et l'allumage des phares d'une voiture sont aujourd'hui totalement intégrés, il est prévu que ces évolutions dans nos logements deviennent standards d'ici peu.

La loi Breyne, c'est quoi ?

La loi Breyne, c'est quoi ?

Comment calculer le rendement de mon investissement ?

Comment calculer le rendement de mon investissement ?