Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

Baromètre immobilier: récap de 2017, focus sur 2018

Baromètre immobilier: récap de 2017, focus sur 2018

En 2017 toutes les communes bruxelloises, sauf Uccle, ont vu les prix des appartements existants augmenter. Ixelles domine toujours en matière de prix, néanmoins, Saint-Gilles connaît une belle croissance. Enfin, en matière d'investissement, Anderlecht, Evere et Schaerbeek semblent être les meilleurs plans.

Source: Trends Tendance

Le nombre de transactions sur le marché bruxellois est resté très soutenu ces derniers mois, selon les derniers chiffres de la Fédération Royale du Notariat Belge. Cette activité a évidemment eu un impact sur les prix: à l'exception d'Uccle, toutes les communes ont vu leurs prix augmenter par rapport à l'an dernier.

Moral en berne pour Uccle

Les années se suivent et se ressemblent pour Uccle. La commune était déjà la seule à connaître un certain recul de ses prix l'an dernier, et elle le confirme en 2017. Une situation qui pourrait être mise en corrélation avec l’importante offre d'appartements neufs dans cette zone, et peut quelque peu freiner le marché de l’existant.

Celui qui veut acheter un appartement existant à Uccle aura en tout cas le choix puisqu'on y retrouve l'offre la plus conséquente de la Région. Le prix moyen pour un appartement de 80 m2 est de 247.200 euros. Mais vu que la surface moyenne des appartements est de 133 m2, il faudra plutôt débourser 410.000 euros en moyenne pour mettre la main sur un bien. Pour information, un appartement neuf de la même superficie coûte en moyenne 455.000 euros (HTVA).

à-vendre-WeInvest

 

Molenbeek, commune la plus abordable

En matière de prix, sur les cinq dernières années, seules les communes de Ganshoren (- 0,7%), Neder-Over-Heembeek (- 0,3%) et Molenbeek-Saint-Jean (- 0,2%) sont à la baisse. On peut toutefois davantage parler de stabilité des prix tant le recul est peu significatif.

Dans l'autre sens, Saint-Gilles (+ 4%), Bruxelles ville (+ 3%) restent des valeurs sûres du marché bruxellois. Saint-Josse (+ 3,3%) connaît également une belle tendance à la hausse.

L'appartement de 80 m2 le moins cher de la Région bruxelloise est toujours à trouver à Molenbeek-Saint-Jean (149.200 euros), juste derrière d'autres communes comme Koekelberg (159.600 euros) et Ganshoren (160.800 euros). A l'opposé, Ixelles reste toujours la commune la plus chère de la région (279.200 euros), et cela ne devrait pas s'arrêter vu que ses prix ne cessent d'augmenter.
Rappelons toutefois que le prix réel d'un appartement existant à Bruxelles est généralement plus élevé que les prix cités ici puisqu’il dépend de la superficie de l’appartement. La superficie moyenne d'un bien à Ixelles est de 121 m2 alors qu'elle est de 138 m2 à Auderghem ou de 114 m2 dans le Pentagone.

22713634_459511741109378_7732659339873128515_o.jpg

Schaerbeek et Evere, le rendement sûr

Concernant le marché locatif, par rapport à l'an dernier, les prix sont à la hausse un peu partout. On note les communes de Koekelberg (+ 5 %, 740 euros de loyer), Ixelles (+ 4 %, 1.030 euros de loyer) et Ganshoren (+ 3,9 %, 790 euros) pour leur hausse particulièrement significative. Ajoutons que de plus en plus de communes flirtent avec la barre des 1.000 euros de loyer, pour un appartement de 80m2... un montant déjà franchi à Etterbeek, Ixelles et Bruxelles-Ville. En matière de rendement, Molenbeek et Ganshoren (4,70%) restent toujours, sur papier, les investissements les plus rentables, reste que les investisseurs ne sont pas toujours prêts à franchir le pas sur ces marchés plus risqués. Dès lors, Schaerbeek (4,45%), Evere (4,55%) et Anderlecht (4,60%) semblent être un bon compromis.

 

Comment calculer le rendement de mon investissement ?

Comment calculer le rendement de mon investissement ?

Quels nouveaux baux à Bruxelles ?

Quels nouveaux baux à Bruxelles ?