Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

Acheter ou louer son habitation ? L'ultime check-list

Acheter ou louer son habitation ? L'ultime check-list

L'achat d'une habitation est en général considéré comme un bon investissement (et... on peut difficilement contredire ce point de vue). Pourtant, la location a également de nombreux avantages.
Focus sur les pour et les contre de chaque solution.

 

VOUS LOUEZ VOTRE LOGEMENT

Louer, c'est facile et rapide. Vous avez rapidement un toit sur la tête, sans banquier ni notaire. En outre, vous êtes plus flexible: pas besoin de vous lier pendant plusieurs dizaines d’années à un crédit logement. Selon le bail, vous déménagez plus facilement et réagissez plus rapidement aux changements familiaux, professionnels ou financiers. Si vous n'avez donc pas une vue claire quant à l'avenir, la location est préférable. Mais ce n'est pas tout... 

En louant, vous êtes plus flexible et réagissez plus vite aux changements

En louant, vous êtes plus flexible et réagissez plus vite aux changements

  1. Vous ne devez pas dépenser un montant élevé en une fois. 
    Même si les candidats acheteurs peuvent recourir à un crédit hypothécaire, leurs mensualités seront très probablement plus élevées qu'un loyer moyen.

  2. Vous n'avez pas besoin de fonds propre important
    Lors de l'ouverture d'un crédit logement, la plupart des organismes de crédit exigent un apport personnel pour une partie du montant de l'achat. Sans économies (ou sponsoring), emprunter est souvent une opération délicate. En louant à loyer modeste, vous pouvez d'abord constituer une épargne.

  3. Vous assurez vos arrières
    Mettre toutes ses économies dans un logement vous rend vulnérable en cas de coup dur. En tant que locataire, vous pouvez diversifier vos investissements... et la probabilité que l'ensemble de vos investissements perde de la valeur en même temps est très faible.

  4. Vous n'avez pas de frais supplémentaires
    Lors de l'achat d'une habitation, vous devez tenir compte de frais supplémentaires, comme les droits d'enregistrement et les frais d’acte notarié. Les frais pour l'ouverture de votre crédit logement peuvent également être élevés. En tant que locataire, tous ces frais supplémentaires vous sont épargnés. Pensez juste à la garantie locative que le propriétaire va certainement vous demander de bloquer sur un compte dédié, correspondant à 2 mois de loyer. 

  5. Vous ne vous préoccupez pas des frais de rénovation du bien
    En tant que locataire, vous êtes responsable de l'entretien journalier du bien loué, mais les lourdes dépenses (remplacement du toit, de la chaudière...) sont à charge du propriétaire. Enfin, vous ne devez pas non plus vous préoccuper des taxes liées à la possession d’un logement, tels que le précompte immobilier.

sofa.jpg

VOUS ACHETEZ VOTRE LOGEMENT

L'investissement immobilier s'avère toujours rentable: le prix des biens immobiliers a presque doublé en 20 ans. Acheter permet donc une belle plus-value lors de la revente, qui en outre n'est pas taxée. Toutefois, l'achat d'un bien immobilier, de par les montants et ses aspects légaux, requiert une certaine stabilité et demande une plus grande réflexion... Mais le résultat en vaut la chandelle.

Grâce à un crédit logement, vous ne devez pas sortir un montant trop élevé en une fois

Grâce à un crédit logement, vous ne devez pas sortir un montant trop élevé en une fois

  1. Vous pouvez emprunter à faible coût
    Un crédit logement vous permet de ne pas sortir l'ensemble du montant de l'achat en une fois, mais vous pouvez étaler la somme sur plusieurs années. Le remboursement du prêt peut être considéré comme une petite partie d'investissement, alors qu'un loyer mensuel est plutôt une dépense que vous perdez définitivement. Et grâce à la faiblesse actuelle des taux d'intérêt, vous pouvez emprunter à faible coût: un taux d'intérêt de 2% pour un crédit hypothécaire sur une durée de vingt ans n'est pas rare. Un tel investissement vous donne en outre droit, en fonction de la Région, à une réduction d'impôt annuelle (Flandre), à un chèque habitat annuel (Wallonie) ou à une réduction du droit d'enregistrement (Bruxelles). Quel que soit le système, cela reste un avantage important. Enfin, en tant propriétaire, vous bénéficiez en outre de davantage de primes et de subsides qu'en tant que locataire.

  2. Vous ne devez pas vous inquiétez de l'indexation
    Si vous empruntez avec des mensualités fixes ou un taux d'intérêt fixe, vous ne risquez pas de surprises quant à l’augmentation du montant à payer: vous remboursez chaque mois le même montant ou un montant qui diminue même de mois en mois. Si vous louez, par contre, le loyer est lui soumis à l’indexation (si votre propriétaire le réclame). Cette indexation est lié à l'évolution de l'indice santé et même si annuellement la différence n’est pas énorme… dans le contexte actuel, le loyer peut augmenter de 50% en vingt ans.

  3. Aussitôt votre crédit remboursé, vous vous logez gratuitement.
    En tant que locataire, vous continuez à devoir payer votre loyer. Qui plus est, la fin du remboursement d’un crédit coïncide souvent avec le départ à la retraite, avec des revenus généralement moins élevés: limiter les frais est donc assurément bienvenu. Si votre bien est un investissement, c’est jackpot: vous percevez un revenu supplémentaire: des études montrent que les pensionnés propriétaires tombent moins souvent dans l'extrême pauvreté que les pensionnés locataires.

  4. Vous pouvez rénover votre propre bien
    ... Y faire des travaux et l'adapter selon vos goûts et désirs. Les seules règles à respecter seront celles de l'aménagement du territoire. Un bail impose souvent des limitations et l’accord du propriétaire avant de débuter quoi que ce soit. De plus, en tant que locataire, si vous faites tout de même des investissements dans l'habitation, vous ne pouvez en général pas récupérer ceux-ci à la fin de votre location (sauf dans le cas d’un bail de rénovation).  

  5. Vous avez toujours un toit sur la tête
    L'achat d'une habitation a également un avantage psychologique : vous avez toujours un toit au-dessus de la tête. En tant que locataire, vous n'avez pas cette sécurité : dans les limites de la loi et du contrat de bail, le loueur peut en principe mettre fin au contrat à tout moment. Il est de ce fait toujours possible que vous soyez contraint à devoir rechercher un nouveau logement.

Vous envisagez de louerachetervendre ou mettre en location et souhaitez plus de renseignements ?
N'hésitez pas à nous contacter... On est disponibles 7 jours sur 7 !

02 318 62 66 ou info@weinvest.be

Le projet de la semaine, selon la Libre: Riva !

Le projet de la semaine, selon la Libre: Riva !

Quels sont les entretiens et réparations à la charge du locataire ?

Quels sont les entretiens et réparations à la charge du locataire ?