Hello !

Bienvenue sur le blog de We Invest Real Estate. 

5 pièges à éviter pour vendre rapidement

5 pièges à éviter pour vendre rapidement

1. Ne pas évaluer correctement le prix de vente

Et oui, cette étape peut être fatale si on ne situe pas au bon prix directement : perte de temps, d'attractivité, etc. Lorsque vous comparez avec les prix des biens concurrents, gardez en tête que ce sont des prix "affichés" et non "signés". Attention aussi à vous mettre à la place de l'acheteur : Ne confondez pas votre prix de vente avec celui dont vous avez besoin pour rentrer dans les frais de votre futur projet, prenez du recul sur la valeur réelle de votre bien. Un prix de vente n'est pas non plus la somme d'un prix d'achat ajouté à la facture des travaux effectués. Enfin, ne prenez pas une marge trop large pour les négociations, vous risqueriez de rater des opportunités en dépassant ce qu'on appelle le "seuil psychologique".

 

2. Ne pas soigner les aspects de la vente

À force d’avoir vécu dedans, vous trouvez sans doute votre bien dans son état actuel. Attention, il convient toutefois de le mettre au goût du jour et de l’arranger pour qu’il plaise à un maximum de visiteurs. Pensez bien à dépersonnaliser, ranger et à faire les finitions qui s'imposent, même si vous voulez partir: parfois repeindre un pan de mur défraîchi vous permettra d’attirer plus de personnes, pour un coût réduit.

 

3. Bâcler ses visites

Faire visiter son bien immobilier ne consiste pas (seulement) à ouvrir la porte d’entrée, montrer chaque pièces les unes après les autres, puis raccompagner vos visiteurs sur le pas de la porte en croisant les doigts pour qu’ils vous rappellent. La première visite est décisive ! En effet, la magie s’opère dans les 90 premières secondes et il a été prouvé que 90% des achats immobiliers se font sur un coup de coeur durant ce laps de temps. Il est donc important de concentrer vos efforts sur ce premier contact et ne rien laisser au hasard.

 

4. Se contenter de 3 photos et d'un seul média

Erreur, plus il y a de photos, plus l'acheteur se projette et est susceptible de se déplacer pour visiter. Il est aussi parfois nécessaire d'investir dans une multiple diffusion : se contenter d'un seul canal de communication pourrait vous faire passer à côté de prospects.

 

5. Ne pas analyser et attendre de voir ce qu'il se passe

Il faut parfois prendre du recul par rapport à la vente de son bien et ne pas le penser supérieur aux autres. Une vente se déclenche en moyenne entre 40 et 80 jours ... si vous n’avez reçu aucune offre (même en dessous du prix) avant ce délais, il y a généralement un problème ! Evitez aussi de prendre l'option "je sais que je suis cher, mais j'attends le pigeon" ... en 2018, les acheteurs sont de plus en plus informés sur le marché. Prenez le temps d'analyser toutes les informations dont vous disposez : nombre de clics sur votre annonce, nombre d'appels, nombre de visites, débriefing de visites, etc. et corrigez tout ce qui peut être corrigé lorsque vous constatez une défaillance.

 

Le saviez vous ? 

Chez We Invest, nos agents sont formés sur ces 5 points essentiels (et bien plus encore) : une analyse de votre bien et de son environnement pour fixer un prix de vente adapté au marché, des conseil en homestaging, réalisation de photos et vidéos par un photographe professionnel, des visites de qualités 7j/7 et une proactivité dans la commercialisation qui vous permet de vendre sereinement, dans les meilleur délais et à meilleur prix !


Vous souhaitez vendre ou recevoir plus d'infos sur nos services ?
Contactez nous au 02 318 62 66 ou sur notre site web, c'est gratuit et sans engagement !

Est-il encore intéressant d'investir dans l'immobilier ?

Est-il encore intéressant d'investir dans l'immobilier ?

À quoi va ressembler le futur site de Tour et Taxis ?

À quoi va ressembler le futur site de Tour et Taxis ?