L'achat d’un bien -aussi importante qu'elle soit- nécessite une préparation assidue et un suivi rigoureux afin d’éviter certains pièges. On fait le point sur la procédure d’un achat immobilier et les bonnes pratiques à suivre.

Source: Pretto

Évaluer sa capacité de financement

Acquérir un bien immobilier, c’est avant tout investir une somme conséquente. Pour définir votre budget, c’est-à-dire définir le prix maximal que vous êtes prêt à payer pour acheter votre bien immobilier, il vous faudra :

  • Faire le point sur votre épargne actuelle et déterminer votre apport personnel, c'est à dire le montant que vous possédez et pouvez allouer dans cet achat
  • Déterminer le montant maximal qu'un organisme de crédit pourrait vous avancer, en fonction de vos revenus et de vos frais (crédit en cours, personne à charge, etc.). De nombreux simulateurs en ligne vous permettent déjà d'avoir une idée approximative de ces montants, mais pour des résultats encore plus significatifs, n'hésitez pas à prendre rendez-vous, sans engagement, avec votre banque.

C'est deux données combinés vous donneront votre capacité d'emprunt. Connaitre ce montant vous fera gagner beaucoup de temps, vous permettra de savoir vers quoi vous orienter et vous permettra une plus grande réactivité si une belle opportunité se présente.


Trouver le bien immobilier de vos rêves

Évidemment, la procédure d’achat immobilier repose avant tout sur ledit bien immobilier, mais encore faut-il le trouver ! Aujourd’hui, les possibilités pour chercher – et trouver – le bien immobilier de vos rêves sont nombreuses : plateformes immobilière (Immovlan, immoweb, Realo, Logic-immo...), chasseur immobilier, site d'agences, etc.


Signer l'offre

Une fois le bien de vos rêves trouvé, il s'agira de rédiger une offre au propriétaire, c'est-à-dire . Attention, ce document est loin d'être anodin, il vous engage déjà juridiquement et financièrement auprès du vendeur.

Une fois que les négociations ont abouti, le propriétaire contresignera l'offre. La vente est à priori déjà scellée.

Encore certaines réserves ? Vous pouvez plutôt demander une option et/ou protéger votre offre au moyen d'une condition suspensive


Demander et obtenir un prêt immobilier

Vu les montants en jeu, il est rare qu’un particulier puisse s’offrir un bien immobilier uniquement sur base de ses fonds propres (son épargne). Acquérir un bien immobilier implique d’obtenir un prêt pour financer l’acquisition. L’objectif de l’acheteur est ici d’obtenir un aux meilleures conditions. Les critères pour choisir un  prêt sont le taux d’intérêt, la fréquence de remboursement, les prestations associées, les flexibilités de remboursement, etc.


Une fois que vous avez trouvé le prêt immobilier le plus adapté à vos besoins, il vous faut signer une demande de prêt dans la banque choisie. Dans certain cas, l'octroi du prêt se fait immédiatement mais dans la majorité des cas celle-ci doit être validé par le siège, et prendra quelques jours supplémentaire pour être certain de votre financement.

Une fois l’offre de prêt formelle obtenue et signée, vous pouvez prévenir le vendeur que vous avez obtenu votre prêt et lui confirmer votre décision d’acheter son bien, à condition d'avoir assorti votre offre d'une condition suspensive d'octroi de prêt.


Tout savoir sur le prêt hypothécaire


Afin de comparer les différentes offres reçu de la part des banques, demandez une offre détaillée et sans engagement. Depuis avril 2018, les prêteurs sont contraints de fournir ce qu'on appelle la fiche ESIS. Cette fiche d'information doit reprendre toutes les caractéristiques essentielles du prêt demandé, dont le taux annuel effectif global (le fameux TAEG) et la mensualité. Par ailleurs, celle-ci doit avoir le même aspect partout, rendant d'autant plus facile la comparaison des différentes offres entres-elles.


La signature du compromis

La prochaine étape consiste sceller l’acquisition du bien au moyen du compromis de vente, qui est un premier contrat formalisant l’engagement de vente d’un bien immobilier à un prix donné entre un vendeur et un acquéreur.

La préparation et la signature du compromis se fait en parallèle de la recherche de crédit, en général dans le mois qui suit la signature de l'offre. Ce compromis peut être signé soit chez l'agence immobilière chez qui vous avez effectué la transaction, soit directement chez le notaire.


La signature de l'acte d'achat ou acte notarié

Au maximum 4 mois après la signature du compromis, prend part la signature de l'acte d'achat. Aussi appelé acte authentique ou acte notarié, celui-ci prend toujours lieu et placer chez le notaire. Durant ces 4 mois, le ou les notaire(s) vont rassembler les informations et documents nécessaires à la constitution du dossier de vente auprès des administrations concernées. La signature de l'acte de vente fait de l’acheteur le nouveau propriétaire du bien.

L’acquisition se termine par le versement du solde du prix d’achat et le paiement des frais de notaire. Suite à la signature, le notaire transmet l’acte de vente au bureau des hypothèques qui sera publié dans un système publique, permettant à tous de savoir qui est le réel propriétaire des immeubles.

Quelques semaines plus tard, le notaire recevra en échange une « copie authentique » du titre de propriété portant les cachets de l’administration fiscale. Il vous enverra une copie et conservera l’original.


Propriétaire, et maintenant ?

En tant que propriétaire, voici une liste (non exhaustive) des nouvelles responsabilités qui vous incombent... et nos conseils pour bien les gérer.

  • Effectuez une copie de vos documents ou numérisez-les afin de les garder en sécurité ;
  • Choisissez une assurance habitation qui correspond à vos besoins, si celle-ci n'est pas comprise dans votre crédit hypothécaire ;
  • Organisez votre déménagement
  • Prévoyez le paiement des taxes, le précompte immobilier, en fin de chaque année

Que retenir ?

  • Bien préparer son achat commence par connaitre sa capacité d'emprunt, c'est à dire son budget
  • L'offre d'achat est déjà un engagement, ne le signez pas à la légère
  • La recherche de votre bien immobilier se conclut avec le compromis de vente, puis 4 mois plus tard l'acte authentique, signé devant le notaire.
  • Il faut compter 4 à 6 mois entre la signature de l'offre et l'emménagement dans votre nouveau bien

Si vous souhaitez avoir plus d'info à ce sujet ou sur ses applications à votre situation personnelle, n'hésitez pas à contacter nos conseillers immobiliers par mail sur info@weinvest.be ou sur notre site web We Invest. Nous sommes disponibles 7 jours sur 7 pour répondre à toutes vos questions !