Météo clémente, compétition acharnée, demande réduite ou davantage de négociation… chaque saison a ses avantages mais également ses inconvénients, que vous soyez vendeur, acheteur ou à la recherche d’une location. Alors, quel est le meilleur moment pour conclure une transaction immobilière? Nos spécialistes vous répondent

Sources : SeLoger

Vendre son logement au printemps : la période idéale

S’il y a bien une saison à laquelle il est conseillé de vendre son logement, c’est le printemps: la plupart des transactions s’effectuent entre avril et juin. La demande est telle qu'il peut être intéressant de décaler de quelques mois la mise en vente de son bien, si vous en avez l'opportunité.

Le retour des beaux jours, la positive attitude et une soudaine envie de concrétiser les projets mis en stand-by durant la saison hivernale: en vendant au printemps, il est clair que vous rencontrerez une forte demande. D'autant plus que vendre à cette période permet à vos acquéreurs d'emménager pendant l’été, de quoi faciliter la vie des familles avec enfants.

Enfin, si votre jardin est LE point fort de votre maison, attendre le retour des beaux jours pour mettre votre bien en vente est toujours une stratégie gagnante. Après tout: quoi de mieux que de présenter un espace vert fleuri, entretenu, avec le chant des oiseaux en fond sonore ?

Cette large demande permettra généralement aux vendeurs de tabler sur des prix à la hausse. Toutefois, il ne faut pas s'attendre à être les seuls présents sur le marché: votre maison souffrira donc d'une concurrence plus intense à cette période.


Vendre en été : moins de concurrence

En ce qui concerne la saison estivale, elle représente une période d’accalmie sur le marché de l’immobilier, la compétition sera moins rude. Deux facteurs permettent de l’expliquer. Tout d’abord, la majorité des biens trouvent acquéreurs au printemps pour les raisons évoquées ci-dessus. Ensuite, on observe une raréfaction des biens durant ces quelques mois... ce qui constitue un avantage car vous pourrez parfois vendre à un meilleur prix.

Si la période estivale offre une belle luminosité, nous vous déconseillons d’organiser les visites de votre logement durant les mois de juillet et août, surtout en période de canicule, au risque de laisser une mauvaise impression à vos acheteurs potentiels.


Vendre en automne : en demi-teinte

L'offre reprend progressivement au sortir de l’été. Quant à la demande, elle est assez soutenue à la rentrée de septembre et va diminuer progressivement au fur et à mesure que les journées raccourcissent. Il est encore possible de profiter d'une belle luminosité qui mettra en valeur votre propriété jusque fin octobre.

En résumé: pour un vendeur, la compétition est plus forte tandis que la demande variera d'un mois à l'autre: soutenue en septembre-octobre puis plus faible à partir de novembre.


Vendre en hiver : oui mais...

Enfin, l’hiver est souvent caractérisé par des prix à la baisse, ceci pouvant s’expliquer par un nombre peu élevé de transactions immobilières à cette période. Néanmoins, vous avez la garantie que seuls les acheteurs réellement intéressés viendront jusqu’à vous.

A noter que si vous avez un bel espace extérieur (jardin, terrasse) et qu'il constitue un vrai atout pour la vente, mieux vaut attendre le retour des beaux jours pour le valoriser au maximum.


VOUS SOUHAITEZ ACHETER ?

Un article consacré à la meilleure période pour acheter est disponible ici 👇🏼


Lire l'article


Besoin d'aide ? Nos conseillers immobiliers sont disponibles pour vous aider à vendre votre propriété dans les meilleures conditions.


J'aimerais en savoir plus


Si vous souhaitez avoir plus d'info à ce sujet ou sur ses applications à votre situation personnelle, n'hésitez pas à contacter nos conseillers immobiliers par mail sur info@weinvest.be ou sur notre site web We Invest. Nous sommes disponibles 7 jours sur 7 pour répondre à toutes vos questions !