Si beaucoup de secteur ont vu leurs activités passer à l’arrêt total, ce n’est pas le cas de l’immobilier où les acteurs rusent pour pouvoir continuer certaines transactions tout en respectant le confinement. Quelles sont-elles et quelles démarches pouvez-vous déjà entreprendre avant la reprise ?

Sources: Le Soir et We Invest


Vous êtes candidat-acheteur

Depuis le début du confinement, toutes les visites sont à l’arrêt. En attendant, vous pouvez déjà progresser dans vos recherches en consultant les annonces sur internet, notamment grâce aux visites virtuelles. Si certes, elles ne valent pas une visite physique, elles permettent néanmoins d’effectuer un premier tri et affiner ses recherches. Vous risquez néanmoins d'avoir vite fait le tour puisque l'offre n'est plus actualisée avec de nouvelles propriétés en vente

On peut par contre s’attendre à un afflux de biens lors de la reprise, c’est pourquoi nous vous conseillons d'anticiper en suivant les pages des agences sur les réseaux sociaux, notamment Facebook -où les biens en vente sont publiés  en priorité- et en mettant des alertes sur les plateformes tel qu’Immoweb, Immovlan, Logic-Immo, Realo, etc.

→ Que faire à ce stade ?

  1. Définissez avec précision ce que vous cherchez: nombre de chambres, localités, superficie, avec ou sans espace extérieurs, etc. afin de créer des alertes pertinentes.
  2. Avant de se lancer dans ces recherches, mieux vaut connaitre le budget que vous pouvez allouer à votre achat, combinaison des revenus du ménage et des économies (appelés fonds propres). Si les banques physiques travaillent actuellement uniquement sur les dossiers urgents et sur rendez-vous, vous pouvez toutefois avoir une première idée de ce budget grâce aux estimateurs des banques en lignes tel que Hello Bank et Keytrade Bank.

Vous êtes propriétaires-vendeurs

Si certes de nouvelles ventes ne peuvent être conclues durant la période de confinement, les ventes en cours peuvent, elles, avancer. Une offre peut donc être contresignée à distance, de même qu’un compromis de vente. Seule la signature de l’acte, nécessitant la présence de votre notaire et celui de l’acquéreur, demandera un peu de patience.

→ Que faire à ce stade ?

  1. Evaluez avec votre agent et/ou votre notaire -qui travaillent tout deux à bureau fermé- quelles sont les démarches qui peuvent être effectuée afin de préparer le dossier et s’assurer que la signature de l’acte authentique ait lieux dans les meilleurs délais à la fin du confinement.

Vous êtes propriétaire et voulez mettre en vente votre habitation

Si vous pensiez mettre votre maison en vente, votre projet va certes devoir être un peu postposé. Vous pouvez par contre déjà rencontrer virtuellement un ou plusieurs agent(s) afin de connaitre l’étendue de leurs services, leurs conditions et déjà préparer votre dossier de mise en vente.

→ Que faire à ce stade ?

  1. Il existe une série de documents obligatoires qui doivent être collectés pour mettre en vente votre propriété. Pourquoi ne pas déjà contacter les administrations compétentes pour obtenir ces certificats ? → En savoir plus sur les certificats obligatoires pour la mise en vente
  2. Contactez plusieurs agences locales et faites une comparaison de leurs services. Si vous êtes pressés, vous pouvez déjà vous pré-engager avec l’une d’entre elle pour accélérer la procédure à la reprise. → Comment bien choisir son agent immobilier.
  3. Il est possible d’estimer le prix de son logement en ligne, mais il faut néanmoins garder du recul par rapport à ces solutions tant le degré de précision est faible, notamment parce que ces outils ne tiennent pas compte de critères déterminants comme l’environnement, les spécificités du bien ou les tendances du marché. Par ailleurs, comme il risque d’y avoir beaucoup de logements sur le marché à la reprise, le prix affiché sera primordial: seuls les biens au juste prix se démarqueront de la concurrence. Il est d’autant plus capital de fixer un prix réaliste. → Comment bien estimer son bien ?
  4. Pour accélérer une vente, rien de tel qu’un peu de Homestaging pour mettre le bien aux goûts du jour. Pourquoi ne pas utiliser le confinement pour en apprendre plus sur cette technique et voir quelles menues réparations vous permettront de vendre plus rapidement et à meilleur prix. De manière générale, une propriété qui donne l'impression d'être mal entretenue sera soumise à davantage de négociations de la part des candidats et/ou à un temps de vente considérablement allongés → Nos conseils en homestaging

Vous souhaitez connaître l'étendue de nos services et prendre un rendez-vous ?


En savoir plus



Locataires

Les baux résidentiels qui doivent débuter ou prendre fin durant cette période de confinement peuvent en théorie être maintenus. Les autorités ont en effet précisé que les déménagements urgents restent autorisés à condition de respecter les mesures de distanciation sociales. Dans la pratique... cela s’avère compliqué ! C'est la raison pour laquelle la plupart des mouvements locatifs sont figés en ce moment. Il est donc conseillé aux propriétaires et locataires de trouver un terrain d’entente et, idéalement, de décaler d’un ou deux mois la date d’entrée et/ou de sortie.

Notons que la loi prévoit la « prorogation du bail pour circonstances exceptionnelles », c’est-à-dire notamment des circonstances « qui rendent problématique, pendant un certain temps, la perspective d’un déménagement ou la recherche d’un autre logement ». En d’autres mots, cette prescription permet de prolonger le bail sous réserve d’acceptation du propriétaire et pour une durée déterminée. Normalement, cette demande doit être réalisée par le locataire au plus tard un mois avant la date d’expiration du bail, mais ces conditions peuvent néanmoins être assouplies si les différents acteurs décident d’une prorogation à l’amiable.

→ Que faire à ce stade ?

1. Si ce n’est pas déjà fait, contactez votre propriétaire afin de lui soumettre une proposition, correcte pour les deux parties. Attention qu’il est toujours préférable de garder une trace écrite de cet accord (par exemple par mail).


Et d'ici là... prenez soin de vous !

Si vous souhaitez avoir plus d'info à ce sujet ou sur ses applications à votre situation personnelle, n'hésitez pas à contacter nos conseillers immobiliers par mail sur info@weinvest.be ou sur notre site web We Invest. Nous sommes disponibles 7 jours sur 7 pour répondre à toutes vos questions !