Fatigué de louer ou de vivre au crochet de papa et maman, vous envisagez d'acheter votre premier bien immobilier ? Appartement neuf ou maison ancienne, prêts et aides à l’achat : laissez nous vous guider afin de mieux appréhender ce cap. Tout va très bien se passer !


ÉVALUER SA CAPACITÉ DE FINANCEMENT

À moins d'avoir récemment gagné au lotto, d'avoir reçu un très beau cadeau de la part d'un généreux donateur ou de gagner de l'or en barre depuis l'âge de 12 ans, vous allez très certainement devoir faire appel à un organisme de crédit pour financer l'achat de votre bien.

Pour définir votre budget, c’est-à-dire définir le prix maximal que vous êtes prêt à payer pour acheter un bien immobilier, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  • Faire le point sur votre épargne actuelle et déterminer votre apport personnel, c'est à dire le montant que vous possédez et pouvez allouer dans cet achat
  • Déterminer le montant maximal qu'un organisme de crédit pourrait vous avancer, en fonction de vos revenus et de vos frais (crédit en cours, personne à charge, etc.). De nombreux simulateurs en ligne vous permettent déjà d'avoir une idée approximative de ces montants, mais pour des résultats encore plus significatifs, n'hésitez pas à prendre rendez-vous, sans engagement, avec votre banque.

C'est deux données combinés vous donneront votre capacité d'emprunt. Connaitre ce montant vous fera gagner beaucoup de temps, vous permettra de savoir vers quoi vous orienter et vous permettra une plus grande réactivité si une belle opportunité se présente.


DU NEUF OU DE L'EXISTANT ?

Commençons par une banalité: les logements neufs et anciens comportent chacun leurs avantages. Plus spécifiquement, les projets immobiliers neufs auront comme principaux avantages de répondre aux dernières normes en vigueur,  tant thermiques qu'acoustiques, d’afficher une architecture moderne et d’offrir des espaces fonctionnels, sans perte d'espace. Par ailleurs, vous êtes généralement tranquille pour plusieurs dizaines d'années avant que les premiers travaux de rénovation ne s'annoncent.

Les logements anciens à rénover ont très souvent l’avantage d’être moins coûteux, à surface et localisation équivalentes. Mais attention, il faut toujours prendre en compte le coût supplémentaire des éventuels travaux dans l’achat d’un logement ancien (que ce soit dans le bien même ou les travaux de copropriété).

Point de vue taxation, les logements neufs sont en règle générale plus fortement taxés: à la hauteur de 21% contre 12,5% pour les biens existants. Mais attention, ce n'est pas tout le temps le cas et certains projets proposent une taxation avantageuse.


UN APPARTEMENT OU UNE MAISON ?

Pour des questions évidentes de budget, les appartements sont évidemment souvent plébiscités dans le cadre d’un premier achat immobilier.

Pour autant, il ne faut pas hésiter à regarder en périphérie. Vous y trouverez parfois des maisons au même prix qu’un appartement situé au cœur de la ville : idéal pour les amateurs de grands espaces et de verdure… ou pour les allergiques aux voisins !


FAITES VOUS CONSEILLER

L'achat d'un premier bien peut être un cap stressant à passer, avec beaucoup d'étapes juridiques ou spécifiques au domaine de l'immobilier. Afin d’éviter les arnaques ou la sensation de se sentir perdu, il est vivement recommandé de prendre contact avec une agence immobilière. Ils vous donneront leurs avis d’experts, pourront vous aider dans les différentes démarches à entreprendre, vous épauler ou vous orienter vers d'autres spécialistes et seront à même de vous conseiller dans vos choix ou vous présenter les différentes options qui s'offrent à vous. Besoin de conseils ? On connait une TOP agence 🤓


LES AIDES DESTINÉES AU PREMIER ACHAT IMMOBILIER

En tant que primo-acquéreur, vous bénéficiez (à Bruxelles) de ce qu'on appelle l'abattement des frais d'enregistrement. Cela signifie que vous ne paierez pas de frais d'enregistrement sur les premiers 175.000€ de votre bien, soit une économie allant jusqu'à 21.875€. Cette mesure a été mise en place, depuis 2017, pour favoriser l’accession à la propriété de tous les ménages.

En Wallonie, le gouvernement prévoit - depuis le 1er janvier 2018 - un abattement fiscal de 20.000 euros sur les droits d'enregistrement. Cette mesure permet ainsi d'obtenir une réduction pouvant aller jusqu'à 2.500 euros pour un bien soumis au taux normal de 12.5%.

Enfin en Flandre, le taux s'élève désormais à 7% pour tout logement familial (uniquement s'il s'agit du seul que vous possédiez). Le taux à 10% reste d'application pour toutes les autres habitations (seconde résidence, terrain à bâtir, etc.)

Si vous souhaitez avoir plus d'info à ce sujet ou sur ses applications à votre situation personnelle, n'hésitez pas à contacter nos conseillers immobiliers par mail sur info@weinvest.be ou sur notre site web We Invest. Nous sommes disponibles 7 jours sur 7 pour répondre à toutes vos questions !