Avec des taux d’intérêt qui demeurent bas, une confiance dans le brique toujours au beau fixe, un pouvoir d’achat plus élevé et un nombre croissant de foyers, l’état des lieux pour l'investissement est toujours positif. Focus sur 3 des principaux avantages d'investir dans la capitale.

Source: Investr & Le Soir


Bruxelles au cœur de l’Europe

Avec sa position centrale, Bruxelles est un endroit parfait pour de nombreuses entreprises -même internationales- pour y installer leur filiale. L’OTAN et le quartier européen assurent aussi une activité importante dans la ville. Ces travailleurs ainsi que leurs familles ont besoin de loger à proximité de leur lieu de travail... augmentant ainsi la demande.


Un investissement au risque limité

Emprunter de l’argent pour une bien d'investissement reste bon marché avec des taux au plus bas, depuis maintenant plus de 5 ans.

Parallèlement, la population belge connait une croissance annuelle constante. Ainsi, chaque année, la Belgique se dote de 50.000 habitants supplémentaires... ce qui implique inévitablement une croissance dans la demande de biens immobiliers. Et c'est surtout dans les grandes villes comme Bruxelles et Anvers que cette croissance démographique est moteur du marché du logement. Dans la capitale, la population à augmenté de 9.800 personnes en 2018.

Enfin, à moins d’une catastrophe, acheter de l’immobilier est synonyme de stabilité - avec un marché qui ne s’est pas effondré lors de la crise financière de 2008 - notamment parce que l'accès au logement est comme le pain : un besoin vital, nécessaire à tous. Qui plus est l'immobilier et toujours intéressant car le bien prend de la valeur avec le temps (en suivant l'inflation). Cette prise de valeur oscille en moyenne entre 3 et 5 % par an dans l’ensemble de la Belgique et ce depuis dix ans.

Investir dans l’immobilier est donc une solution idéale pour placer son argent, en recourant notamment à l'effet de levier, qui stipule qu’avec 50.000€ de fonds propres on puisse acheter un bien de 200.000€.


En savoir plus sur l’effet de levier



Des rendements élevés à qui a du flair

Outre la demande constante de biens, ce qui offre donc des opportunités énormes pour le marché locatif à Bruxelles. La demande étant plus importante que l’offre, les gens sont prêts à payer plus pour un bien... offrant des rendements plus élevés à l'investisseur.

Différents types de rendements peuvent être atteint selon la localisation choisie.
Ainsi, les biens situés dans un quartier milieu de gamme, tel que Schaerbeek près de la place Meiser ou encore Evere, à proximité de l'OTAN, offriront un rendement entre 3 et 4 %.

Deuxième type de rendement : celui offert par les biens situés dans une localisation en mutation. Ce sont des zones qui sont devenues courtisées et les investisseurs clairvoyants, qui ont su attraper la balle au bond et prendre quelques risques obtiennent aujourd'hui un rendement net entre 4 et 4,5 %. À titre d'exemple, le quartier du Châtelain il y a 15 ans, n'était absolument par le quartier branché aux prix considérables  tel qu'on le connait à présent. Aujourd'hui, les spécialistes identifient le site de Tour & Taxis ainsi que la zone le long du canal, comme quartiers dans lesquels investir.

Le troisième type de rendement est celui lié aux localisations prestigieuses. Woluwe Saint-Pierre ou Ixelles sont des communes attractives et recherchées, et cette tendance n'est pas prête de s'inverser. Le rendement par contre sera moins élevé car les loyers sont moins conséquents par rapport aux prix d'achat. Le rendement net se situera entre 2 et 3 %.


Où acheter son investissement locatif ?


Si vous souhaitez avoir plus d'info à ce sujet ou sur ses applications à votre situation personnelle, n'hésitez pas à contacter nos conseillers immobiliers par mail sur info@weinvest.be ou sur notre site web We Invest. Nous sommes disponibles 7 jours sur 7 pour répondre à toutes vos questions !