La transition numérique, la pénurie de logements ou encore les défis climatiques permettent à de nouvelles formes d’habitats de voir le jour. Focus sur 7 expériences d’habitat innovant.


Source: Le Monde


Un habitat connecté


La maison connectée se décline à toutes les sauces. Ampoules, boîtes aux lettres, serrures, thermostat et système de chauffage voire même machine à laver, réfrigérateur, four… rien ne semble échapper à cette tendance du tout connecté.


Le fantasme de la maison connectée où tous nos appareils électroménagers devanceront nos moindres désirs sans que nous ayons à bouger le petit doigt n’est pas nouveau.


Grâce au développement d’Internet et des réseaux de communication, cette vision futuriste est aujourd’hui une réalité bien tangible. Le marché de la maison intelligente connaît un véritable essor ces dernières années et suscite la convoitise d’une multitude d’acteurs.


Pourtant, le taux de pénétration du marché est encore faible pour l’instant. Ceci s’explique par des prix assez élevés ou par des doutes du consommateur vis-à-vis du respect de sa vie privée.


Le but de ces innovations n’est pas simplement de connecter des appareils entre eux mais d’offrir au consommateur des usages simples, utiles et discrets. Ainsi, parmi les dernières innovations, on retrouve notamment une nouvelle génération d’électroménagers connectés qui s’intègrent directement au mobilier comme, par exemple, la vitre transparente de la bibliothèque du salon qui se transforme en écran de télévision haute définition, tandis que la table à manger, bardée de capteurs, fait office de micro-ondes pour réchauffer une assiette dès qu’on la recouvre d’une cloche.


Gentrification et réappropriation des anciens sites industriels


Avec l’augmentation croissante de la population, la hausse des ménages composés d’une seule personne et une génération Millenials qui souhaite se réapproprier les centres urbains, Bruxelles, comme de nombreuses autres capitales, voit son centre saturer et s’étendre dans les banlieues, qui deviennent les nouveaux quartiers branchés. On parle de phénomène de gentrification, comme cela a pu être observé dans de nombreuses grandes métropoles comme Brooklyn à New York ou le Marais à Paris. L’idée est de se réapproprier d’anciens sites industriels, comme ceux au bord du canal pour proposer une offre supplémentaire à un prix plus accessible.


Comme c’est souvent le cas, les pays du nord de l’Europe sont déjà en avance sur la tendance avec notamment la création au Danemark de logements eco-friendly, destinés aux étudiants, qui investissent les zones inoccupées, comme par exemple la surface de l’eau, avec des matériaux inattendus : des anciens conteneurs.


Un appartement capsule


Si on peut trouver notre appartement parfois trop petit et rêver de plus grands espaces, tout le monde n’a pas ce luxe… À Hong Kong, face à la pénurie de logements, on pense pratique ! La ville construit des “appartements capsules”... de deux mètres carrés, sans fenêtre mais un accès au WIFI (Question de priorités, vous dites ?), claustrophobes s’abstenir... mais il parait que c’est déjà un succès! Même topo à Barcelone, avec les appartements ruches.
Si, dans nos contrées, ces logements seraient catégorisés comme insalubres (et heureusement !) : ils remettent toutefois en perspective l’espace dont nous jouissons dans nos logements belges.


Le bois, un matériau qui fait de plus en plus d’adeptes


Le bois séduit de plus en plus grâce à ses qualités thermiques et écologiques. C’est un matériaux qui se renouvelle - contrairement au sable et au gravier qu’on retrouve dans le béton. En plus, si elles sont bien gérées, les plantations de jeunes forêts pour le stock absorberaient plus de carbone que les arbres centenaires. Le bois a aussi d’autres qualités recherchées dans un logement : il conserve mieux la chaleur, régule l’humidité et a de bonnes performances sur le plan acoustique.


En outre, les logements à ossature bois sont extrêmement avantageux en ce qui concerne la rapidité de construction : la réalisation des maisons à ossature bois permet une préfabrication en ateliers couverts, à l’abri des intempéries : ce sont des pans de mur tout entiers qui seront ensuite déplacés sur le chantier et assemblés en un rien de temps, tel un jeu de construction, permettant également l’occupation du bâtiment rapidement après.


Les écoquartiers


On a tous déjà entendu parler des maisons “éco-friendly”. Elles se développent de plus en plus. Élaborer tout un quartier ayant ce label, relève d’une autre paire de manches. Cela intéresse quand même les collectivités locales et les acteurs urbains qu’ils soient publics ou privés… Toutefois, pour se lancer dans ce genre de projet il faut savoir être patient : en France, c’est dans la commune de Saint-Brieuc qu’on peut retrouver un des tout premiers écoquartiers et ce n’est pas moins de 10 ans qu’il aura fallu pour réhabiliter ou reconstruire les 394 logements et repenser les espaces publics.


L’habitat participatif


On en entend parler de plus en plus, l’habitat participatif séduit de nombreux citoyens, notamment chez nos voisins allemands où la pratique est de plus en plus courante. Ce qu’ils aiment dans cet habitat, c’est le partage, la façon de voir les choses mais aussi le “sur-mesure”. En effet, les logements participatifs invitent les citoyens à choisir leurs lieux de vie en amont de la construction/rénovation. Ils s’occupent ensuite de la gestion du bâtiment et de la vie commune, tout en aménageant des solutions pour que chacun conserve son intimité.


L’habitat évolutif


L’habitat évolutif est un logement innovant qui permet de s’adapter au foyer, aux besoins de ses habitants voire de ses moyens financiers. En fonction de la taille de la cellule familiale, le logement pourrait voir sa structure être adaptée à moindres coûts.


En savoir plus sur le logement évolutif


Si vous souhaitez avoir plus d'info à ce sujet ou sur ses applications à votre situation personnelle, n'hésitez pas à contacter nos conseillers immobiliers par mail sur info@weinvest.be ou sur notre site web We Invest. Nous sommes disponibles 7 jours sur 7 pour répondre à toutes vos questions !