All in crédit hypothécaire

Faut-il opter pour un taux fixe ou un taux variable?

Le choix entre un crédit hypothécaire à taux fixe ou à taux variable n'a encore jamais été aussi difficile. Les taux sont historiquement bas et traditionnellement, cela plaide en faveur d'un prêt immobilier à taux d'intérêt fixe. En effet, si les taux peuvent uniquement augmenter, vous avez intérêt à les fixer pour toute la durée de votre crédit immobilier. Entretemps, les taux sont au plus bas depuis plusieurs années. Et cela plaide en faveur du taux variable cependant, car un taux d'intérêt variable est toujours plus bas qu'un taux fixe (il s'agit de la compensation que les emprunteurs obtiennent pour le fait qu'ils risquent de voir leur taux d'intérêt augmenter). Au cas où les taux n'augmenteraient pas de manière spectaculaire, les taux d'intérêt variables pourrait également être un choix très intéressant à long terme. Alors, quel taux faut-il choisir?

L’effet de levier: n'attendez pas d’avoir fini de payer votre maison pour investir dans un appartement

L'effet de levier.. Vous en avez certainement déjà entendu parler ? Ce principe part du postulat qu’une personne ayant fait l’acquisition de son domicile il y a 10 ou 15 ans en a déjà remboursé quasiment les deux-tiers. L’idée est de profiter de ce potentiel d’emprunt pour acheter un second bien comme investissement locatif. On fait le point sur ce mécanisme pas si complexe !

Franchise ou remboursement différé à l'achat du neuf

Lorsqu'il est associé à un crédit, le terme franchise peut se définir comme le délai avant le remboursement du prêt hypothécaire. Le début du remboursement du prêt est donc différé. Elle s’applique dans les cas où le bien pour lequel vous avez demandé le prêt n’est pas habitable tout de suite et où il vous faudrait cumuler la mensualité du crédit pour le nouveau logement et les coûts éventuels liés au logement précédent.